Jonas Wramell – Le père de famille globetrotteur

Qui de nous ne connaît pas Jonas Wramell, le maquilleur artistique de renommée d’Oriflame et son directeur artistique à l’international. Mais que savons-nous réellement de lui, en tant que personne ? Nous avons décidé d’en savoir plus à son sujet, sur sa vie entre Londres et stockholm, sur ses voyages, ainsi que sur sa relation avec son fils. Et, bien sûr, nous avons profité pour lui faire avouer quelques-unes de ses astuces mode, beauté et maquillage!!

Jonas, si vous commenciez par nous dire où vous vivez ? 

 – Je vis entre Londres et Stockholm, mais avec tous mes voyages (jusqu’à 130 jours par an), j’ai parfois l’impression que je vis partout dans le monde. Je passe près de 10 à 14 jours par mois à Londres. Je voyage également pendant près de 130 jours par an, en moyenne, pour motifs professionnels. Je peux me retrouver n’importe où sur la carte, du Kazakhstan à Los Angeles, New-York ou Paris. Jai un fils de six ans, à qui je consacre tout mon temps libre à Stockholm ou chez moi, à Londres.

Vous êtes suédois, mais vous considérez Londres comme votre propre ville. Pourquoi Londres ?

 – Je suis tombé amoureux de Londres dès la première fois où j’y ai mis les pieds. J’avais 19 ans à l’époque et j’y étais allé pour poursuivre mes études. J’aime cette ville parce que c’est un véritable melting-pot de gens intéressants. cela me permet d’être moi-même et m’inspire énormément. Ma vie à Londres est complètement différente de celle à Stockholm. Je deviens plus sociable et actif à Londres, pour plusieurs raisons. Je visite les musées, les galeries d’art et me promène à vélo. J’aime les vibrations qui traversent la ville, j’aime y faire du shopping, observer les tendances de mode et de beauté. Toute mon inspiration vient de là.

Vous êtes le directeur artistique à l’international d’Oriflame. Que cela signifie-t-il exactement ?

 –Cela suppose beaucoup de  voyages, mais également le développement de produits et la présence à divers événements où il faut s’occuper du maquillage. Parfois, je me retrouve à voyager pendant 20 heures vers un endroit où je ne vais y passer qu’une seule journée. La semaine prochaine, par exemple, je dois me rendre à Barcelone, puis à Nice, en Inde et enfin, à Singapour. C’est devenu normal, pour moi. C’est amusant, mais c’est également fatigant, outre le sentiment de vous retrouver, seul, dans une chambre d’hôtel. Les choses amusantes ont également leurs inconvénients. Il y a parfois quelques résistances et des choses que vous devez surmonter. C’est ainsi avec toutes les choses amusantes dans la vie, les relations, les enfants. Mais ça me va parfaitement. 

Comment vous maintenez-vous en forme avec un rythme de vie aussi effréné ? 

 –Je suis une bête de travail. Je ne bois presque jamais d’alcool. C’est très important pour moi de travailler. En voyage, le travail m’aide à surmonter le décalage horaire et me rend heureux. Il m’arrive de travailler à l’hôtel ou à la salle de sport, à Stockholm comme à Londres. Je cours beaucoup dans les parcs de Londres, je monte à cheval. C’est idéal pour faire de l’exercice tout en s’offrant un bol d’air frais. Quant à ce que je mange, je dois dire que je ne suis pas un bon cuisinier. Mais je mange aussi sainement que possible. 

Qu’en est-il des soins que vous réservez à votre peau ? 

– Je fais très attentif à l’entretien de ma peau. Sous la douche, j’utilise un produit exfoliant, à raison de deux à trois fois par semaine. J’applique un sérum et une crème de jour, et par dessus, une protection solaire à SPF élevé – toujours !

Quel est votre style vestimentaire préféré et quels conseils donneriez-vous aux hommes ? 

– Je suis presque toujours bien habillé. Je pense que c’est agréable de porter de beaux vêtements, d’en profiter, plutôt que de les avoir pendus à sa garde-robe, pour les occasions. Le meilleur conseil que je donnerais aux hommes, c’est lorsqu’ils achètent une belle veste ou quelque chose dans le genre, qu’ils la portent, qu’ils en profitent ! Qu’ils n’attendent pas une occasion spéciale. Le vêtement peut se démoder entre temps et on n’en aura pas profité. Restez classique, ça marche toujours.


Et quels conseils de mode donneriez-vous aux femmes ?

– La tendance peut créer un malentendu. Soyez à jour mais pensez en fonction de votre propre style plutôt que de changer toute votre garde-robe, à chaque saison. Ajoutez quelques accessoires agréables qui peuvent être tendance. C’est çà mon conseil.

Quel est votre produit Oriflame préféré du moment ?

– Le fard à paupières The One High Impact, une sorte d’ombre-crème déclinée en différentes nuances métalliques. Je pense qu’à ce jour, c’est le meilleur produit sur le marché.

Quels sont les 3 produits que chaque femme doit obligatoirement avoir dans sa trousse de toilette?

– Le fond de teint, le mascara et un kit d’ombres à paupières. Le rouge à lèvres peut également complètement vous transformer, selon qu’il fasse jour ou nuit ! 

 



 

LES 3 MEILLEURS ENDROITS A LONDRES QUE JONAS AIME VISITER AVEC SES ENFANTS

L’aire de jeux du mémorial de la princesse Diana
Mon fils adore cet endroit ! Il y a un énorme bateau-pirate au milieu et c’est sympathique four y faire des rencontres, même pour les adultes.
Le parc de Petersham 
Un jardin britannique avec des labyrinthes, des sentiers, des ponts et de petits canaux. Un très bel endroit à visiter avec vos enfants et où vous pouvez promener vos animaux de compagnie.
Le musée d’histoire naturelle
C’est aussi intéressant pour es enfants que pour les adultes. Mon fils adore l’énorme tyrannosaure grandeur nature et qui bouge !

Les 3 restaurants préférés de Jonas: 

Déjeuner du Weekend : Granger ou Co in Notting Hill
Dîner: Coya à Piccadilly
Pour boire quelque chose: Chiltern Firehouse à Marylebone

Rédigé par: Photographié par: Anna Mårtensson